"René Trabelsi cartonne et Abir Moussi détonne !"

 "René Trabelsi cartonne et Abir Moussi détonne !"

Au moment même où une formation en lobbying et stratégies d’influence est dispensée par l’Université Centrale, «ça ronronne dans les travées politiques du microcosme dirigeant en Tunisie». Selon l’expression qui a été utilisée par Ghazi Mabrouk devant les étudiants.

L’eurolobbyiste tunisien a mis l’accent sur le fait que «les méthodes d’approches de ceux qui étaient censés mobiliser les citoyens pour le sauvetage du pays, sont des méthodes désuètes». Il a appuyé son illustration par «les contre-exemples de cette léthargie que constitueraient, en matière de marketing politique, les modèles de René Trabelsi et Abir Moussi». 

Ils sont aux antipodes l’un de l’autre et ont fait littéralement exploser chacun dans son domaine, selon lui, leurs terrains d’intervention respectifs : le tourisme pour l’un et la sphère politico-électorale pour l’autre. Chacun et chacune dans son espace de prédilection médiatique. 

Ghazi Mabrouk a même été jusqu’à observer, avec une pointe de regrets, que le «camp Chahed», pourtant constitué de jeunes communicants et scruté comme un modèle nouveau, semble utiliser encore et à nouveau les «méthodes de campagnes électorales de papa, démodées» : 

«Parole de lobbyiste : René Trabelsi cartonne et Abir Moussi détonne !»…donc ?
 

Votre commentaire

  • Soumis par Wissem le 30 Mars, 2019 - 11:51
    Donc c'est Youssef Chahed qui a des encore des méthodes de campagne électorale de papa, démodé ? C'est pas Abir Moussi avec le cheval, le tabal, la zokra, le t7in, le culte de la personnalité et les décors kitch de ses meeting ?
    Adresse mail: 
    ouicembs@yahoo.fr