Soupçon de blanchiment d’argent contre Chedly Ayari ; deux cadres de la BCT arrêtés

 Soupçon de blanchiment d’argent contre Chedly Ayari ; deux cadres de la BCT arrêtés

 

Le juge d’instruction au Pôle judiciaire économique a émis des mandats de dépôt contre deux fonctionnaires de la Banque Centrale et a laissé trois autres prévenus en état de liberté. Un mandat d’amener a été émis contre un sixième fonctionnaire de l’Institut d’émission.

Toutes ces mesures ont été prises dans le cadre d’une affaire de constitution d’entente pour trafic de devises en dehors des procédures légales en vigueur ainsi que suspicion de blanchiment d’argent et exploitation par un agent public de son autorité pour obtenir des avantages pour lui-même ou pour autrui ainsi que pour corruption d’agent public.

Selon Shems Fm qui rapporte l’information l’affaire a été découverte suite à l’intervention des agents objet de poursuite dans le change de pièces de 5,10et 20 euros par des billets de 200 et 500 euros tout en obtenant des commissions sans les enregistrer auprès de la BCT.

Les investigations auraient permis de remonter jusqu’au gouverneur démis Chedly Ayari, président de la commission des analyses financières et des hauts cadres de la BCT. La radio croit savoir que cette affaire aurait été à l’origine de l’accélération de la procédure de révocation de Chedly Ayari.

L’ARP examinera jeudi 15 février la proposition faite par le chef du gouvernement auprès du Chef de l’Etat pour le changement du gouverneur de la Banque centrale, rappelle-t-on.

Commentaires

Ajouter un commentaire