Fermeture de quatre unités de production d’eau minérale

Fermeture de quatre unités de production d’eau minérale

 

Le directeur général de l’Office nationale de thermalisme, Rezig Oueslati, a annoncé, mercredi, la décision de fermeture de 4 unités de production des eaux minérales en Tunisie, suite à l’enregistrement de dépassements.
Oueslati, qui a choisi de ne pas dévoiler les marques de ces unités, a réitéré l’engagement de l’office et du ministère du Commerce, à réaliser les analyses nécessaires pour s’assurer de la conformité des eaux minérales conditionnées avec les normes tunisiennes.
Intervenant lors d’une conférence de presse, tenue au siège de l’Organisation de défense de consommateur (ODC), sur le lancement de la campagne nationale pour le contrôle de la commercialisation des eaux minérales et des boissons gazeuses, le directeur général a pointé du doigt plusieurs dépassements enregistrés au niveau du circuit de distribution des eaux minérales, dont notamment le non affichage des prix.
En ce qui concerne la campagne nationale, il a souligné qu’elle vise essentiellement les circuits de distribution et non ceux de production, étant donné que les unités de production des eaux minérales subissent un contrôle sévère.
De son côté, Le président de l’ODC, Slim Saâdallah, a annoncé la participation de son organisation avec les équipes de contrôle économique aux ministères du Commerce et de l’Intérieur et l’Office de thermalisme, à cette campagne nationale pour assurer le contrôle de la commercialisation des eaux minérales et des boissons gazeuses, laquelle se poursuivra à partir de mercredi jusqu’au la fin de la saison estivale.
Cette campagne, qui couvrira plusieurs régions du pays, vise à faire face aux dépassements enregistrés auprès des commerces de détail et des kiosques, en matière de stockage et d’exposition des eaux minérales et de boissons gazeuses.
Saâdallah a ajouté que cette campagne annuelle, lancée depuis 4 ans, s’attèle à garantir la commercialisation convenablement de ces produits.
12ème pays consommateur des eaux minérales, à l’échelle mondiale, le Tunisien consomme, en moyenne, 130 litres d’eau minérale par an, ce qui représente une consommation nationale annuelle de l’ordre de 1 milliard et 500 mille litres.

Commentaires

  • Soumis par sinda le 18 Juillet, 2017 - 12:38
    Bargou et fourat m ont cause des complications d. ailleurs je nen achete plus
  • Soumis par Calamity Jane le 18 Juillet, 2017 - 11:00
    L'eau du robinet est excellente, il suffit de la filtrer pour épurer le goût d'eau de javel et ça revient moins chère que l'eau en bouteille.
  • Soumis par Abdaallah le 18 Juillet, 2017 - 09:07
    Autant en emporte le vent. Tant que les noms des marques fautives et leurs abus ne sont dévoilés les discours de MM. Ouéslati et Saadallah sont à la fois inutiles et inefficaces.
  • Soumis par Sami le 17 Juillet, 2017 - 00:24
    les noms des marques de bouteilles d'eau minérale dont les unités sont fermés ??
  • Soumis par Khaled Lassoued le 13 Juillet, 2017 - 22:59
    Oueslati, qui a choisi de ne pas dévoiler les marques de ces unités, C’est complètement irresponsable, soit que c,est unites sont fautives, on les ferment et on informent les citoyens pour se protéger aussi et c’est a eux les fautives de refaire leur réputation …. Soit qu’on n’as pas les preuves suffisantes et qu’on laisse les gens travailler et qu’on arrête ce harcèlement de l’état pour faire de la propagande

Ajouter un commentaire