L’Arabie Saoudite décide l’ouverture de visas de tourisme pour 49 pays

 L’Arabie Saoudite décide l’ouverture de visas de tourisme pour 49 pays

 

L'Arabie Saoudite a annoncé ce vendredi l'ouverture de visas de tourisme pour 49 pays, une première pour le royaume wahhabite. Le code vestimentaire devrait être "assoupli" pour les femmes étrangères.

Cette annonce intervient à peine deux semaines après des attaques dévastatrices contre plusieurs infrastructures pétrolières saoudiennes, imputées par Washington à l'Iran, et qui ont ébranlé les marchés énergétiques mondiaux.

Le gouvernement, qui doit faire face à des prix du pétrole assez bas, espère que le tourisme va se développer et représentera 10% du produit intérieur brut saoudien à l'horizon 2030.

Les touristes de 49 pays, incluant des femmes non accompagnées, pourront obtenir un visa touristique de 90 jours pour la somme de 80 dollars, selon Bloomberg News, qui cite Ahmed al-Khateeb, directeur du tourisme. Les seules zones fermées au tourisme seraient les villes saintes de La Mecque et de Médine.

Jusqu'à présent, le royaume était l'un des pays les plus difficiles à visiter, et ne délivrait de visas qu'aux pèlerins, aux expatriés et, depuis peu, aux spectateurs de rencontres sportives ou d'événements culturels. Mais le développement du tourisme est l'un des principaux axes du programme de réforme "Vision 2030" du prince héritier Mohammed ben Salmane, qui vise à préparer la plus grande économie arabe à une ère post-pétrolière.

"Ouvrir l'Arabie saoudite aux touristes internationaux est un moment historique pour notre pays", a déclaré Ahmed al-Khateeb dans un communiqué. "Les visiteurs seront surpris de découvrir les trésors que nous avons à partager: cinq sites classés au Patrimoine mondial de l'Unesco, une culture locale pleine de vie et des beautés naturelles à couper le souffle".

L'objectif serait, à terme, de devenir la 5e destination touristique à l'échelle mondiale et de créer jusqu'à un million d'emplois liés à ce secteur. L'Arabie saoudite avait déjà pris une précédente mesure d'ouverture début août en permettant aux femmes de plus de 21 ans d'obtenir un passeport et de voyager à l'étranger sans la permission d'un "gardien" masculin. Et les Saoudiennes avaient déjà obtenu le droit de conduire une voiture en juin 2018, avancée majeure dans le pays.

Ahmed al-Khateeb a précisé que le royaume allait assouplir le code vestimentaire pour les femmes étrangères, et qu'il leur permettra de se promener sans porter l'abaya, la robe traditionnelle obligatoire en public pour les Saoudiennes. Toutefois, les visiteuses étrangères devront porter "des vêtements pudiques", a-t-il ajouté.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.