Législatives françaises: La Tunisienne Anissa Khedher explique pourquoi elle ne veut pas débattre

Législatives françaises: La Tunisienne Anissa Khedher explique pourquoi elle ne veut pas débattre

 


En cette période où les législatives battent leur plein en France, l'entre deux tours aura été des plus animés en matière de débats. Mais de nombreux candidats pointent du doigt les représentants de la République En marche pour leur refus de confrontation. Parmi ces représentants de la République en marche, Anissa Kheder, candidate d'origine tunisienne en ballottage favorable après son score de 32,08 % au premier tour dans la septième circonscription du Rhône.

Cible de critiques, moquée pour son approximation et taxée de novice en politique, Anissa Khedher est la cible d'un montage vidéo réalisé par des détracteurs à partir d'un débat télévisé diffusé avant le premier tour. Une vidéo  où on voit clairement la Française d'origine tunisienne lire une feuille reprenant les éléments de langage du mouvement présidentiel.

Par ailleurs, Anissa Kheder, plutôt novice en politique, avait renoncé à être opposée au maire de Rillieux-la-Pape face à la presse. Mais elle explique son choix. "C'est hélas devenu une habitude, des adversaires colportent des ragots, diffament, cherchent à me calomnier en me qualifiant d'incompétente, en me prétendant inexpérimentée et même soumise (...). Alors oui, je ne peux pas accepter un débat télévisé où je sais d'avance que mes arguments feront place à l'invective, où la diffamation empêchera tout échange comme le laissent très bien imaginer certains documents actuellement diffusés".

Anissa n'est pas la seule victime du procès en amateurisme, plusieurs représentants du mouvement d'Emmanuel Macron le sont aussi. Arrivée largement en tête dimanche dans la quatrième circonscription d'Indre-et-Loire, la candidate de la République en marche (REM) Fabienne Colboc est aussi la risée d'un montage devenu viral, diffusé sur YouTube sous le nom de «Au pays de Colboc».

Invitée d'un débat sur le plateau de l'antenne régionale de France 3, la représentante du mouvement d'Emmanuel Macron cherchait ses mots et semblait même tenir des propos parfois incohérents.

 

 

Commentaires

  • Soumis par Dumesnil le 20 Juin, 2017 - 18:42
    Cette personne à l'assemblée, c'est simplement scandaleux ! Totalement inapte, bête au possible, incapable d'aligner deux mots intelligents, on se demande comment on peut investir une telle ratée pour representer le peuple !
  • Soumis par hongm@hotmail.fr le 16 Juin, 2017 - 05:19
    J'adore la citation de Kheder... une belle phrase qu'elle n'arriverait certainement pas à prononcer. La vidéo du débat est à voir absolument. Elle lit comme si elle était en CM2 grand max.
  • Soumis par A.Klai le 15 Juin, 2017 - 20:11
    Si je partage encore une vidéo d'une candidate En Marche ce n'est pas pour me moquer mais je trouve désolant que cette dame puisse devenir députée le dimanche 18. Il y a une vraie différence entre être stressée et ne pas connaître son programme ce qui est son cas. A part répéter à plusieurs reprises le nom de "M. Macron" ou de répondre: " c'est trop complexe pour vous répondre maintenant", elle n'arrive à construire ou formuler une seule idée. L’émergence d’inconnus se posant soudainement en rénovateurs de la vie politique avec des slogans « ni droite ni gauche » réalisée par Macron permet aujourd’hui ce type de candidature. C'est affligeant!!!! Je vais finir par comprendre que Macron veuille légiférer par ordonnances. Dommage que ces vidéos sortent que maintenant. https://www.youtube.com/watch?v=F8iXtWtsSaQ
  • Soumis par A.Klai le 15 Juin, 2017 - 17:38
    Regardez le niveau de cette dame et jugez vous même. C'est hallucinant!!! https://www.facebook.com/pasmonpresident/videos/1017056965098359/
  • Soumis par A.Klai le 15 Juin, 2017 - 17:36
    Regardez et jugez.vous mù^ùme du niveau de cette dame. Franchement c'est hallucinant! https://www.facebook.com/pasmonpresident/videos/1017056965098359/

Ajouter un commentaire