Manège mafieux de taxis clandestins entre la Cité Helal et Bab el Jazira !

Manège mafieux de taxis clandestins entre la Cité Helal et Bab el Jazira !

 

Me trouvant, aujourd’hui, mardi 12 septembre 2017 avant midi, au croisement de la rue Aboul Kacem Chebbi juste à côté du lycée de Montfleury, pour attendre un taxi, j’ai été témoin d’un manège « mafieux ».

Tout d’abord, il m’a fallu trois quarts d’heure pour qu’un taxi accepte de me transporter puisque sur une dizaine de taxis, un seul ou presque circulait réglementairement. En effet, les neuf autres roulaient sans plaque mais avec des passagers alors que d’autres véhicules de particuliers, des fois sans plaque minéralogique, en faisaient de même.

Renseignements pris auprès des riverains des environs, ces voitures faisaient office de taxis clandestins opérant selon un mode très particulier et ce, en faisant la navette entre la Cité Helal et la Place de Bab El Jazira selon un tarif fixe à raison de 1 dinar par personne et par « course ».

Ainsi, un automobiliste peut transporter dans un aller-retour jusqu’à 8 ou 10 passagers et, par voie de conséquence, pour autant de dinars. Le tout au vu et au su de tout le monde. D’où les questions suivantes : Où sont les responsables de la circulation routière ? Où sont les contrôles policiers ?

Pourtant, ce manège mafieux se déroule tout le long de chaque journée sans que des mesures palpables ne soient prises sachant que des parties vont jusqu’à parler de « paiement par ces taximen de droits à qui de droit » confirmant la consécration de la culture de corruption dans le vécu quotidien dans le cadre du triste respect de la loi de l’Omerta.

 

Noureddine H.

Commentaires

Ajouter un commentaire