Youssef Chahed : Les mains tremblantes n’ont pas de place au sein du gouvernement

Youssef Chahed : Les mains tremblantes n’ont pas de place au sein du gouvernement

 

” Les mains tremblantes n’ont pas de place au sein du gouvernement “, a lancé mercredi le chef du gouvernement, Youssef Chahed à la première réunion du Conseil des ministres après le remaniement partiel qu’il a opéré.

A ce propos, il a appelé les membres du gouvernement à “faire montre d’un courage indomptable pour faire face aux difficultés et prendre les mesures qui s’imposent’. Il les a également appelés à s’acquitter de leur mission avec honneur et engagement sur la base d’une approche participative qui consacre le principe de solidarité gouvernementale.

” Le gouvernement d’union nationale est un gouvernement de ” guerre contre la corruption “, a-t-il tenu à rappeler, appelant les membres de son cabinet à conforter le rôle des structures de contrôle qui relèvent de leur département et à poursuivre en justice toute personne qui s’avise d’enfreindre la Loi.

” Le gouvernement d’union nationale est aussi un ” gouvernement de guerre contre le terrorisme ” et un gouvernement des défis socio-économiques “, a-t-il ajouté. A ce propos, il a invité les membres du gouvernement à veiller à la mise en application des priorités définies dans le document de Carthage et le programme du gouvernement à l’horizon 2020.

Selon un communiqué de la présidence du gouvernement, la réunion du Conseil des ministres a planché sur le plan de travail du gouvernement. Ce plan de travail vient fixer la méthode de travail du gouvernement, particulièrement le mode de déroulement des Conseils ministériels ainsi que le suivi des recommandations qui en sont issues et des projets de loi soumis aux Conseils des ministres.

Ce document vient aussi définir les modes de communication avec les députés, organiser les déplacements des membres du gouvernement aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays et rationaliser les missions à l’étranger. Il s’agit également d’organiser le processus des nominations dans les hautes fonctions.

Commentaires

Ajouter un commentaire